"> 8 choses à bannir de sa maison #zérodéchet - LILOUUUU pour être plus écolo !
pain et bocaux en verre zéro déchet

8 choses à bannir de sa maison #zérodéchet

Notre planète va mal, je ne vous apprends rien. Et depuis quelques temps, le soucis du zéro déchet et de l’écologie m’intéresse de plus en plus. Je suis loin (très loin) d’être parfaite mais je suis convaincue que les gestes de chacun (même les plus petits) peuvent faire changer la balance. Voici donc 10 choses à bannir ou du moins à diminuer de sa maison pour être plus “écolo”.

1./ Les bouteilles en plastiques :

Réfléchissez 30 secondes. Combien de bouteilles d’eau consommez vous par jour ? Pour ma part je pense que c’était 2 par jour, peut être plus parfois. Si on fait le calcul ça fait presque 800 bouteilles par an voir plus. C’est absolument énorme ! Et en France ? C’est près de 25 millions par jour ! Alors que c’est très simple de ne pas en utiliser. Nous avons arrêter d’en acheter à la maison il y a quelque mois et utilisons maintenant l’eau du robinet. J’étais trop contente quand nous avons fait ce choix car je n’en pouvais plus de voir une bouteille d’eau sur la table. C’est bien plus jolie une carafe !

Nous avons la chance que notre eau soit potable mais je sais que ce n’est pas le cas pour tout le monde. Il existe depuis quelque temps maintenant des purificateurs d’eau sous forme de bâtons de charbon ( environ 15 euros ). Je pense que arrêter les bouteilles plastiques est déjà un énorme pas en avant pour l’écologie.

éponge konjac soin zéro déchet

2./ Les cotons :

Une deuxième chose que j’ai arrêter d’utiliser c’est les cotons. De même que les bouteilles d’eau, j’en utilisais deux par jour. Un le matin pour me nettoyer le visage et un le soir pour me démaquiller, en encore je ne met que du mascara et du rouge à lèvre ! J’en avais vraiment assez d’en utiliser alors je me suis tournée vers plusieurs alternatives bien chouettes. La première pour me nettoyer le visage c’est l’éponge konjac ! Je vous en ai déjà parlé beaucoup de fois sur les réseaux, c’est mon indispensable !

C’est une façon naturelle de se nettoyer. L’éponge va venir exfolier aussi en douceur mais sans agresser la peau et puis ça mousse ahah ! Je vous conseille vraiment de vous y tourner. Il y en a chez sephora ou en grande surface mais je les trouve assez cher. J’ai acheté la mienne 2,50 euros dans une petite boutique et elle me dure plusieurs mois ! Attention de la nettoyer de temps en temps afin d’enlever les bactéries. Il suffit de la faire bouillir quelques minutes dans de l’eau.

Pour ce qui est des cotons démaquillants, j’ai investis dans des cotons démaquillants lavables. J’en ai trouvé en brocante, une personne qui en créait elle-même et ils sont tops ! Vous en trouverez un peu partout, ceux des tendances d’Emma sont assez connus ( ici c’est un kit de 15 mais pas besoins de autant ). C’est un coût au début ( et encore ) mais ils vont vous durer plusieurs mois et au final cela fait des économies croyez moi ! Ils se lavent à la machine, en général un me dure une semaine. Vous pouvez en acheter 2/3 comme ça vous en avez toujours dans votre salle de bain quand l’un est sale.

cotons lavables démaquillant zéro déchet

3./ Les protections hygiéniques.

Ce conseil s’adresse surtout aux femmes ahah. Les protections hygiéniques ne sont pas très écologiques et coûtent très chères lorsque l’on fait les comptes. Une bonne alternative c’est les culottes de règles. Vous en avez sans doute déjà entendu parler sur les réseaux, mais pleins de marques se lancent dans la création du culottes de règles. Je ne peux pas vous donner mon avis mais il y a pleins de témoignages sur youtube qui expliquent très bien ce que c’est. Je vous conseille cette vidéo qui compare 5 marques de culottes de règles. Cette méthode ne conviendra peut être pas à tout le monde, mais essayez. C’est un réel coût au début, surtout lorsqu’on doit en acheter plusieurs. Mais il faut voir sur le long terme car au final les économies sont bien là !

produits de beauté zéro déchet

4./ Les bouteilles de shampoings et de gels douches :

J’ai beaucoup de produits, j’en suis consciente, mais j’essaye de ne pas en acheter. En général je les reçois par les marques mais je n’en achète pas. Lors du dernier anniversaire de ma mère, je lui ai offert des produits de beauté ” zéro déchet “. Un gel douche et un shampoing solide et ma mère est tombé amoureuse du shampoing ! Cela lui faisait des cheveux beaucoup plus beaux. Un avantage aux produits de beauté solide, en plus d’être plus écolos, c’est qu’ils durent plus longtemps, et ça c’est cool !

Comme tout, c’est peut être plus cher ( et encore ça dépend quelle marque vous aviez l’habitude d’acheter avant ) mais quand on compare au temps d’utilisation, ça vaut toujours le coup ! Vous pouvez vous renseignez sur des boutiques près de chez vous spécialisées dans le zéro déchet. Même dans la ville où je fais mes études, qui est toute petite, il y en a une ! Et ça fait marcher les petits commerces et ça c’est cool !

savon solide zéro déchet

5./ Le sopalin :

Je n’ai jamais utilisé de sopalin. ça nous arrive parfois d’en avoir un rouleau à la maison pour telle ou telle raison mais c’est rare et depuis toute petite, nous utilisons des ” torchons ” ( ou serviette de table ). Cela a pour avantage d’être lavable et donc réutilisable. Je dois avoir des torchons dans mes placards qui ont 10 ans, alors niveau durabilité on est au max là ! Vous pouvez en trouvez partout et vous pouvez même en faire un objet de décoration si vous le souhaitez. Il y en a de très jolis maintenant ! ça ne coûte pas très cher et j’ai toujours cette satisfaction de me dire que c’est un geste ” zéro déchet “. Vous trouvez ici un petit lot super sympa !

6./ Les paquets de pâtes, de riz … bref les emballages plastiques :

Une autre chose à enlever de ses placards c’est tous les paquets de pâtes, de riz … qui sont entourés de plastique. Bon pour tout vous avouer, ce n’est pas quelque chose que je fais, nous achetons encore des paquets en plastique. Mais encore une fois cet article s’adresse à vous mais aussi à moi ahah. Ce que j’aimerais beaucoup c’est me tourner vers l’achat en vrac. Je trouve ça super satisfaisant de se servir soit même et en plus ça permet de ne pas avoir d’emballages plastiques à jeter !

J’ai toujours été fan des beaux bocaux, en plus on peut les exposer sur des étagères ça fait très joli je trouve ! Il me semble que le vrac coûte quand même plus cher mais c’est un choix à faire et je pense que plus tard, ça ne me dérangera pas de faire ce geste. Il y a cet article de Ellesenparlent, vous pourrez y retrouver un comparatif entre grande surface et vrac. Je pense que tout est une question de priorité et nous choisissons où nous voulons mettre notre argent.

bocaux en verre vrac zéro déchet

Vous pouvez trouver du vrac en biocoop évidemment, mais il y a également des commerces plus locaux qui en propose. Attention tout de même car certains commerces achètent des paquets de pâtes … et les mettent juste en vrac pour surfer sur la tendance. Ce qui n’est pas très utile qu’on se le dise. Je pense que cela peut être une bonne idée d’aller faire ses courses dans des magasins de vrac et de comparer votre panier final avec un panier de grande surface. Puis faîtes la différence et voyez combien cela vous a coûté de plus ou du moins, puis faites votre choix ! Essayez de privilégier les producteurs locaux en ce qui concerne les fruits et les légumes aussi. Ils sont bien meilleurs, souvent non traités et moins cher également !

7./ Les aliments qui ne sont pas de saisons :

Une autre chose à faire pour l’écologie c’est de consommer de saison ! Pourquoi ? Car manger des fruits et des légumes qui ne sont pas de saison, c’est consommer des aliments qui viennent de loin et donc qui ont beaucoup voyagé. Ou qui sont ultra arrosés, ultra traités pour pousser dans des conditions pas forcément optimales pour l’aliment en question. Essayez donc de vous renseigner sur ce qui est de saison, il y a pleins d’infographie sur ça sur internet. D’ailleurs voici la liste pour Mai !

listes des fruits et légumes de Mai

8./ Les pailles :

Il me semble qu’elles sont interdites depuis Janvier 2020, mais au cas où c’est un petit geste simple et qui peut faire la différence. Beaucoup d’enseignes proposent des pailles en bambou ou en métal ( bon cette dernière n’est pas très agréable qu’on se le dise ). Ce que je fais c’est que j’ai récupéré les pailles qui étaient fournies lorsque j’achetais des jars ( so 2015 je sais ) et je les réutilise en les lavant et au final même si c’est du plastique, ce n’est pas grave car je ne les jette pas. Nature et découverte propose ici 50 pailles en paille de blé !

Avez vous commencé des démarches vers le zéro déchet ? Aimeriez vous vous y tourner ? Qu’avez vous déjà banni de votre maison ?

Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *